55 / L'histoire au corps

Roberto Beneduce

Mémoires indociles et archives du désordre dans les cultes de possession en Afrique

2017 X-318 pages, broché

Plus de détails

978-3-7278-1762-5

Être plusieurs mondes. Ainsi pourrait-on résumer l’expérience des possédés : corps suspendus entre clivages privés et images d’un passé fracturé qui continue à hanter le présent, âmes prisonnières d’un vortex de conflits indicibles et de violences oubliées. Comment faire parler ces archives ? Et quelle prise de parole peut-on espérer de ces voix et corps convulsés, éteints et réduits au silence par tout un cortège de diagnostics, interprétations et contraintes variés ? Cette étude se propose d’identifier, dans les discours et pratiques liés aux cultes de possession en Afrique, les significations irréductibles et contradictoires de ces expériences « non ordinaires » et de ces mémoires obstinées, où des subjectivités inquiètes en quête de reconnaissance semblent finalement trouver leur expression.

 

Roberto Beneduce, anthropologue et psychiatre, enseigne l’anthropologie médicale et psychologique à l'Université de Turin. Spécialiste du savoir et des techniques thérapeutiques des guérisseurs dogon (Mali), qu’il étudie depuis 1988, il a récemment élargi cette recherche en milieu Boulou (Cameroun) et Acholi (Ouganda) ; ses analyses portent en particulier sur les dynamiques symboliques et sociales historiquement déterminées (par la situation coloniale, la violence politique ou les nouveaux scénarios de l’imaginaire religieux, par exemple) à l’origine de continuelles modifications des thérapies rituelles.

Considéré comme le père de l’ethnopsychiatrie italienne, il a mené ses recherches ethnographiques tout en développant une clinique des immigrés et des réfugiés fondée sur la critique des modèles diagnostiques dominants et l’élaboration d’une forme de prise en charge qui tienne compte des ancrages politique et social de la psychanalyse.

On peut citer, parmi ses travaux récents: Un lugar en el mundo. Etnopsiquíatria de la migración entre memoria, violencia y deseo (Ciudad de Mexico, sous presse) ; Corpi e saperi indocili. Stregoneria, potere e guarigione in Camerun (Torino, 2010) ; Archeologie del trauma. Un’antropologia del sottosuolo (Roma, 2010).